Nouvelles

Carignan : un citoyen s’interroge sur la qualité de son eau

2018
27 juillet

Journal de Chambly, 25 juillet 2018 12h00. Said Mahrady 


Le bas niveau d’eau de la rivière Richelieu pourrait expliquer le goût terreux de l’eau qu’un citoyen a dû relever chez lui mercredi 18 juillet dernier.

« On est dans une période de sécheresse et le niveau de la rivière de Richelieu est beaucoup plus bas qu’à l’accoutumée », explique en entrevue le maire Patrick Marquès. Il dit avoir en main « un relevé qui indique que ça fait 42 ans que le niveau d’eau n’a pas été aussi bas ».

Le maire tient à dire que « l’eau respecte les normes du gouvernement au niveau de la qualité. C’est possible d’avoir peut-être des particules qui peuvent donner un goût qui devrait s’estomper avec une hausse des cours d’eau ».

Le Journal de Chambly a pu constater que le goût de l’eau est terreux et ressemble effectivement à celui de l’eau de Chambly. « Compte tenu du niveau bas de la rivière, il y a plus de particules, a tenu à préciser le maire. Le débit de la rivière est beaucoup au ralenti. L’eau est plus brouillée étant donné que l’eau de la rivière est vaseuse; plus il y a d’eau plus il y a des particules. Nous, on traite l’eau pour sa qualité, il est possible que des odeurs puissent rester malgré tout. »

Élaine Magnan, directrice des communications assure qu’elle n’a « reçu aucune plainte des citoyens. C’est très très rare et par le passé, je n’en ai eu aucune ».

Un autre son de cloche

Gavin Guillemette demeure sur la rue Gilbert-Martel. « Notre eau n’est pas vraiment buvable. J’ai appelé la Ville pour lui demander comment ça se fait car il y a une odeur très forte qui s’échappe et qu’on a souvent des avis d’ébullition, ils me disent que l’eau est correcte. Je ne peux pas croire que la qualité de l’eau est impeccable lorsqu’elle sent si mauvais. Je doute, l’eau goûte les étangs. »

Le citoyen ajoute avoir communiqué avec la Ville lorsqu’il a déménagé il y a trois ans pour lui soumettre son problème. « Ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas d’argent pour le régler et qu’ils sont au courant du problème. » Il cite son voisin pour qui « c’était mieux avant ». Et d’ajouter : « l’hiver, c’est moins pire, l’été, la senteur est incroyable. Les années antérieures je la buvais en me bouchant le nez. Cette année, j’ai décidé de ne plus la boire. Moi, c’est surtout par souci pour mon fils de 2 ans et ma famille. Que les choses soient faites dans les règles de l’art. Carignan est une ville assez aisée et elle vient d’avoir un surplus de 2,7 millions de dollars ».

« Je ne peux pas croire que la qualité de l’eau est impeccable lorsqu’elle sent si mauvais. » – Gavin Guillemette

Gavin Guillemette mentionne ne pas vouloir continuer à consommer de l’eau embouteillée. « Pour moi, la solution de l’eau en bouteille n’est pas intéressante en raison de la présence des microparticules de plastique. »

Gavin Guillemette dit craindre pour la santé de son enfant de deux ans. (Photo : SM)

Pour voir l'article au complet, utilisez le lien suivant: https://www.journaldechambly.com/un-citoyen-sinterroge-sur-la-qualite-de-son-eau/